Loading...
smart textile

Des secteurs et des entreprises qui se réinventent

Le cas du secteur textile est symptomatique : baisse de l’emploi avec un nombre global de salariés estimé à seulement 100 000 aujourd’hui (contre plus d’1 million au début des années 1980), solde extérieur déficitaire, volume de production inférieur de moitié à celui de l’année 2000 (chiffres L’Usine Nouvelle)… un secteur en détresse, avec autant de petites et moyennes entreprises dont l’avenir est mis en péril.

 

L’avenir, il est dans le choix de l’innovation. Arnaud Gobet a fait ce choix. Il préside l’ETI Innothéra, spécialisée dans la santé. Pour lui, « le textile français n’est pas mort s’il s’allie à temps avec les nouvelles technologies du numérique. »

 

On se tourne alors vers le « Smart textile », issu de l’alliance entre le textile et les nouvelles technologies du numérique. Comme le précise Arnaud Gobet, cette innovation constitue « un formidable relais de croissance pour l’économie hexagonale, tant ses champs d’application sont riches et nombreux, principalement dans les domaines du sport, du bien-être et, bien sûr, de la santé ». Il s’agit sans doute d’une voie à explorer pour les entreprises françaises déjà riches d’un savoir-faire historique.

 

Retrouvez les innovations et les objets connectés à Planète PME le 18 octobre !

 

 

Partager
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Voir les boutons
Cacher les boutons