Loading...
François Asselin BFM

Compte pénibilité, retenue à la source : la CGPME aux avant-gardes

bfm-francois-asselinInvité il y a quelques jours de BFM Business, le Président de la CGPME, François Asselin, a rappelé le positionnement ferme de la Confédération sur deux sujets sensibles : le compte pénibilité et la retenue à la source.

C’est à partir du 1er janvier prochain que le compte pénibilité devra commencer à être mis en place dans les entreprises. « On a toute l’année 2017 pour comptabiliser les points pénibilité de nos salariés. Mais techniquement, les décrets d’application pour certaines entreprises sont inapplicables », explique François Asselin. Pour le président de la CGPME, le compte pénibilité va juste « rajouter une couche de problèmes sur les épaules des entreprises ». À tel point que, d’après lui, « pas besoin de déposer un brevet pour ce système, personne n’ira nous le piquer. C’est comme les 35 heures ».

Autre sujet, celui de la retenue à la source, qualifié ni plus ni moins d’enfer par François Asselin. « Contrats très courts, salariés multi-employeurs, parcours individuels différents… L’entreprise va devoir mettre en place une complexité administrative supplémentaire ». Et le Président d’ajouter que cette réforme ne servira à rien. « Quand on a un taux de recouvrement qui est l’un des meilleurs d’Europe, sinon le meilleur, pourquoi mettre en place un nouveau système où l’administration dit elle-même « on ne fera pas mieux ». À quoi tout cela sert ? Sinon enquiquiner ceux qui auront la lourde tâche de lever cet impôt: les entreprises et les chefs d’entreprises ».

Autant de sujets qui seront au cœur des discussions à Planète PME !

Partager
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Voir les boutons
Cacher les boutons